REVUE DE PRESSE

20130428_214805

Merci à tous ceux qui ont écrit ces articles (Tristan BERTIN, Jean-Christophe ALLUIN, Guillaume LAGREE, LE DANDY DE NANTES, Matthieu PRUAL, Etc.)

 

Eoth Au Smöll Festivöll:

« Deuxième agréable surprise du week-end : EOTH, quatuor hébergé sur une planète quelconque, bien lointaine de la nôtre. Quelque part entre jazz et rock progressif, bercés par la batterie de Christian  Vander et son OVNI Magma, EOTH ne cesse de surprendre de morceau en morceau. Les français nous jouent un jazz rock expérimental qui aurait non seulement avalé le synthétiseur de Genesis, mais aussi celui d’Emerson, Lake & Palmer, et qui restitue une musique épique et complètement allumée. Un violon légèrement trafiqué pour un rendu électrique à coup de pédales Wah-Wah… Bref ! Une prestation qui nous fait penser que ce groupe ne tardera pas à être à la hauteur de ses pères et de ses ambitions. ​ » / Tristan BERTIN

Photo

(c) Clément Delavaud – CDELAV Photographie

 

 

EOTH AU PANNONICA:

http://articule.in/2015/une-salle-comblee/

Eoth7Copyright© Emma Kovac

« Le début du spectacle est original pour au moins deux raisons. Ce ne sont en effet pas les jeunes artistes qui ont assuré la première partie, mais les plus confirmés. De plus, Eoth nous a embarqués dans un univers personnel qui n’a pas laissé indifférents les spectateurs, au risque de les bousculer, surtout ceux qui n’ont pas l’habitude d’écouter du jazz progressif. Mais Antoine (claviers), Charlotte (claviers et violon), Ronan (batterie) et Anthony (basse) assument pleinement leur identité musicale aux accents psychédéliques servis par une base rythmique impressionnante. » / Articule

http://dandydenantes.fr/soiree-jazz-au-pannonica-by-articule

Une soirée Jazz au Pannonica de Nantes by Articule - 21 Novembre 2015
Copyright© Emma Kovac

« Dès les premières notes, l’on se remémore l’étiquette « Jazz progressif » de la soirée. Ceux restés perplexes, voire interrogatifs sur le style, risquent d’avoir du mal à entrer immédiatement dans la musique proposée. Laissons-leur le temps de se connecter, le Dandy lui est déjà doucement en train de se laisser emmener… Basse succulente, violon finement amené, le tout sur des leads de « Moog » des plus maîtrisées… La soirée avance à un rythme parfaitement orchestré ; le professionnalisme est poussé jusqu’à la parfaite synchronisation du décollage de la fresque placée en fond de scène… Espérons seulement que le lendemain le vendeur du Weldom, tout proche, reprenne le lot défectueux ! »

/ Le Dandy de Nantes

 

EOTH à la Gerbe de Blé / L’OREILLE RONDE (Blain, 44)

« Ils sont quatre, ils ont du King Krimson, du MAGMA, du ZAPPA dans leur bagage, alors ça va rock-progressiver et labyrinther du psychédélisme, et pour sûr vous faire voyager les oreilles !! » / Matthieu PRUAL

 

KoSmïk muZïk

EOTH… à découvrir

«  Eoth est un jeune quartet (avec violon) de la région nantaise qui cite parmi ses influences le jazz-rock des années 70, King Crimson ou encore Magma… » / Jean-Christophe ALLUIN

Eoth… Lejarsjasejazz / Guillaume LAGREE